Témoignage de Saint Bruno en Val Gelon

Confluent de Noël à Pâques

Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul, mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit … Jean 12 (24)

A la veillée de Noël, à la Rochette le 24 décembre, tous les enfants présents sont venus chercher un petit sac de grains, peux-tu nous dire ce qu’il y a derrière cette démarche ?

Un conte, mimé pendant la célébration, a mis en valeur les enfants qui demandaient pour Noël la paix, le bonheur pour chacun…L’ange qui les écoutait leur a répondu qu’il ne pouvait que leur donner des « grains » de paix, de joie…et ce sont ces grains qu’ils ont emportés chez eux pour inviter chacun à être la bonne terre qui fait germer et grandir la paix, la joie, la fraternité…

Quel lien peut-on établir entre ces grains reçus à Noël et la joie de Pâques ?

Jésus, à Noël, vient comme une graine qui doit s’enraciner et germer dans nos cœurs. A Pâques, après avoir donné sa vie pour nous, il se DONNE en Pain partagé pour que nous soyons grains de blé avec lui. Un grain de blé planté en terre meurt pour se transformer en plante et être capable de porter du fruit. Ce fruit, c’est ce que Jésus nous invite à donner en étant à notre tour capable de nous donner, de partager notre temps, notre énergie, notre écoute, notre sourire, notre regard…

Le message de Pâques, « Ressusciter » cela veut dire se relever, passer de la mort à la vie, de la peur à la confiance, de la passivité à l’engagement…
Les grains de Noël ont germé dans notre cœur pour aujourd’hui nous donner envie de nous mettre en chemin à la suite de Jésus.

 Quelle belle mission pour nos petites graines !

Carole, responsable de la catéchèse sur notre ensemble paroissial, interviewée par Dominique.

 

24 mars 2020