De la Résurrection à l’Ascension, de l’Ascension à la Pentecôte

 Être un témoin !

La résurrection

- Découvrir la BD de leur livret « Dieu sauve et libère » en page 15 et 16 en regardant les personnages, les décors, les déplacements et chercher à imaginer les paroles échangées.

- Lire Jean 20,1-10 dans Parle Seigneur, ta Parole est un Trésor. 394-395.

- Qu’est-ce qui questionne ? Qu’est-ce qui est difficile à comprendre ?

Explications : Il s’agit de l’apôtre Jean. Il a partagé la vie de Jésus. Il était présent dans les moments importants de sa vie : il est tout près de lui au dernier repas, nous le retrouvons au pied de la croix avec Marie. En voyant le tombeau vide, Jean croit que Jésus est ressuscité, qu’il est vivant « il vit et il crut. » Les apôtres n’ont pas cru aussi vite que Jean à la résurrection de Jésus. Ils ont cru lorsque Jésus ressuscité s’est donné à reconnaître.

La résurrection de Jésus est, pour les chrétiens, la certitude que l’amour de Dieu est plus fort que la mort. Être chrétien, c’est croire que Jésus est ressuscité, qu’il est vivant aujourd’hui. Celui qui met sa confiance en Dieu est certain qu’après la mort l’amour de Dieu le gardera en vie pour toujours. Cette Nouvelle remplit le chrétien d’espérance et anime la vie de tous les jours.

Nous sommes appelés à vivre dès maintenant de la Résurrection et à en témoigner en nous mettant au service de la vie. Découvrir un témoin :

- Découvrir la BD sur le père Wresinski et celle de Geneviève de Gaulle-Anthonioz qui ont consacré leur vie au service des personnes en difficulté pour qu’un avenir nouveau s’ouvre dans une espérance nouvelle. La BD se trouve sur le livret « Dieu sauve et libère » en pages 1-3.

- Quels sont les personnages ? A quelles époques vivaient-ils ? Dans quels lieux ?

- Quelles situations difficiles ont-ils vécues ?

- Qui les a aidés et comment ?

- Qu’est-ce qui a paru le plus important au père Joseph Wresinski et à Geneviève de Gaulle-Anthonioz ?

- En quoi leur foi les a incités à s’engager au service des plus pauvres ?

Explications : Le père Wresinski soutenu par Geneviève de Gaulle-Anthonioz, refusait que les plus pauvres deviennent des assistés. Il attachait beaucoup d’importance à l’instruction (école, bibliothèque), à la beauté (salon de coiffure, vitraux) afin que les plus démunis ne se sentent pas inférieurs aux autres en raison de leur pauvreté, qu’ils retrouvent la confiance en eux pour vivre libres. Il savait, pour l’avoir éprouvée lui-même, la soif de beauté de ceux que la misère condamne à vivre dans la laideur. Son engagement est signe de résurrection pour eux et pour nous tous.

Située entre la résurrection du Christ et la venue de l’Esprit Saint sur les apôtres, l’Ascension ne peut être comprise qu’en lien avec les deux événements. L’Ascension continue de donner à voir ce que Pâques à insuffler : l’homme est appelé à rejoindre Dieu pour vivre dans sa gloire.

Ascension-Pentecôte

Quelle chance nous avons, nous pouvons fêter Pâques pendant 50 jours ! C’est le temps pascal qui nous fait vivre de Pâques à la Pentecôte. Le temps pascal est un temps de joie : nous sommes passés de la mort à la vie. Le livre des Actes des Apôtres rapporte que pendant les quarante jours qui ont suivi Pâques, Le Christ ressuscité s’est montré plusieurs fois aux disciples. L’Ascension marque la fin des apparitions du Ressuscité :

- Saurais-tu retrouver dans « Parle Seigneur, ta parole est un trésor » les différents récits qui nous parlent des apparitions ? Quels sont les personnages qui ont eu la chance de sentir la présence du ressuscité ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Par l’Ascension, nous marquons cet incroyable fait que Jésus nous apparaît présent dans son absence ! Jésus « est monté au ciel » : désormais ses disciples devront faire le deuil d’un certain type de présence, d’une présence charnelle. Le mystère de l’Ascension est un appel à la responsabilité. Le temps des témoins est venu. Jésus va rendre ses disciples et apôtres définitivement capables de porter témoignage. Désormais Pierre va parler et enseigner avec autorité comme Jésus, de même que Paul.

Un moment mystérieux que nous racontent les Évangiles de Marc et Luc et les Actes des Apôtres.

- Lit le récit des Actes des Apôtres chapitre 1 verset 8. A toi de trouver la page !

Explications : Luc nous dit qui est le disciple et quelle est sa mission. Il parle de la naissance de l’Eglise, constituée de disciples fragiles que l’Esprit de Dieu emporte dans son souffle pour les envoyer jusqu’au bout du monde. Telle est en effet la mission que Jésus leur donne au moment de son départ.

- Repère la phrase de Jésus qui dit la mission des disciples

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

- Quels sont les sentiments des disciples ?

………………………………………………………………………………………………………..

Mets la légende sous les dessins telle que tu l’as compris, avec tes mots à toi !

- Cherche la phrase de Matthieu 28,20. (Elle est lue lors de la messe de l’Ascension).

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 Il n’est plus là physiquement, Il l’est dans les sacrements - dans l’eucharistie en particulier. Il l’est également auprès de ceux qui prient, seuls ou à plusieurs

Jésus explique à ses disciples que même s’ils ne le voient plus de leurs yeux, il ne les abandonne pas. Il va leur envoyer la force de son Esprit saint pour les accompagner partout où ils iront pour annoncer cette nouvelle. Comme il le fait pour les Apôtres, Jésus nous accompagne dans nos vies même si nous ne pouvons pas le voir.

- Dans ton cœur, sens-tu la présence de Jésus en toi ? Sens-tu cette joie qui t’anime quand tu pries, quand tu aides tes ami (e)s, quand tu fais une action qui provoque de la paix autour de toi ? Prends un moment de silence pour ressentir tes émotions.

Grâce à l’Esprit donné à la Pentecôte les disciples vont expérimenter une nouvelle manière, pour Jésus ressuscité, de leur être présent. Les disciples devront « croire sans voir » ou plutôt « croire parce qu’ils ont vu ». Cette expression te fait penser à la BD que tu as vue sur la résurrection.

La Pentecôte est une invitation à la mission.

- Cherche dans ton livre le récit Actes 2, 1,36, à toi de trouver la page ! Lis le passage ou Si tu en as assez de lire écoute le récit sur you-tube : https://youtu.be/VXurtdqOY7k.

Quelques mots de compréhension,

- La Pâque juive : A l’origine, la Pâque est une fête juive : Pessa’h qui veut dire passage. Elle commémore la libération du peuple juif de l’esclavage en Egypte, avec le passage de la mer Rouge. Elle est aussi la fête du renouveau de la nature. C’est une fête qui dure 8 jours.

- La Pentecôte : A l’origine, la Pentecôte est une fête juive : Shavuot. Elle commémore le don de la Loi par Dieu, (les 10 commandements ou paroles de vie) sur le Mont Sinaï. C’est aussi la fête des prémices des récoltes. Elle a lieu 50 jours après la Pâque. C’est une fête de recueillement et de prière. Les Juifs étaient invités à se rendre en pèlerinage au Temple de Jérusalem. Ceci explique que les Apôtres étaient en prière et qu’il y avait beaucoup de monde à Jérusalem. Dieu choisit ce jour pour donner son Esprit.

- Où se situe la scène à ton avis ? Prends le temps de réfléchir avant de lire la réponse !

Nous sommes à Jérusalem, au Cénacle. Le Cénacle est une grande pièce qui sert de salle à manger, dans les maisons juives. Dans l’Évangile, le cénacle est cette pièce où le Christ a pris son dernier repas, le jeudi saint, avec ses disciples. La maison est un bâtiment de deux étages, situé sur le haut du Mont Sion (colline de Jérusalem). C’est là que les disciples sont en prière, le jour de la Pentecôte.

- Qui sont les personnages à ton avis ?

On dit dans le récit qu’ils sont réunis tous ensemble. Un peu plus haut dans le récit des actes des Apôtres (actes 1, 13-14), il est précisé qui était là : « Arrivés dans la ville haute, ils montèrent à l’étage de la maison ; c’est là qu’ils se tenaient tous : Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. D’un seul cœur ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères ».

Ils furent remplis de l’Esprit Saint.

- Qui est l’Esprit Saint pour nous ? et pour toi ?

La troisième personne de la Trinité, assurément. C’est elle qui nous donne l’audace d’être des témoins de l’amour de Dieu pour tous.

- Comment agit l’Esprit Saint ?

La Pentecôte débute par un bruit semblable à celui d’un grand vent. Le vent de la Pentecôte met en mouvement. L’Esprit Saint est la force intérieure qui va pousser les apôtres à agir. Des langues de feu se sont posées sur chacun des apôtres. La langue désigne tout aussi bien l’organe de la parole que le langage. Le feu embrase le cœur des apôtres.

A la Pentecôte, les langues de feu sont le signe de l’Esprit donné à chacun et à tous ensemble. Elles trouvent une même origine dans le feu de l’amour de Dieu.

« Ils se rassemblèrent. » : au commencement comme aujourd’hui, c’est l’Esprit Saint qui fonde l’unité de l’Église. Elle reçoit cette unité comme un don. Cette unité manifestée par un même baptême, un même Credo, fait de tous les disciples du Christ un même peuple. Le fruit de l’Esprit Saint : l’amour. L’Esprit Saint, nous ne le voyons pas. Nous pouvons le reconnaître à son action, aux fruits qu’il produit dans nos vies, si nous acceptons de coopérer avec lui.

- Saurais-tu retrouver dans la lettre aux Galates au chapitre 5 verset 22 ce que produit l’Esprit ? Saurais-tu mettre des actions derrière chaque fruit, des choses que tu pourrais faire, qui seraient signe de cet Esprit Saint en toi ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Mets de belles couleurs à ce feu de joie. Écrits avec de belles lettres les fruits de l’Esprit Saint.

A partir de ce triple événement (Résurrection Ascension Pentecôte) qui n’en fait qu’un, même si nous les fêtons séparément pour nous donner plus de joie et pour nous permettre d’admirer ce mystère sous plusieurs aspects, nous vivons les temps nouveaux.

Et toi, comment te sens-tu témoin de cette Bonne Nouvelle de Jésus Ressuscité ? Qu’as-tu envie de faire pour témoigner de cette joie ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

30 avril 2020, mis à jour le 12 juin 2020